VOTE | 47 fans

#219 : Question de confiance


 

Brennan et Shalimar sont chargés de protéger la fille du Sénateur Morrison sur laquelle pèse des menaces.
Au moment où des hommes les attaquent, Brennan perd totalement le contrôle de ses pouvoirs.
Il est immergé par sa propre électricité et manque de peu de tuer Shalimar. Pendant ce temps les hommes s'enfuient avec la fille du sénateur .
Adam tente de rassurer le sénateur en lui assurant que l'équipe fera tout son possible pour la retrouver .
Quant à Brennan, il se sent responsable du kidnapping de la jeune fille et a beaucoup de mal à gérer ses problèmes de mutation…

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
One Step Closer

Titre VF
Question de confiance

Première diffusion
21.04.2003

Première diffusion en France
02.12.2003

Plus de détails

« Question de confiance »

Au centre scientifique, Shalimar et Brennan ont la responsabilité d'être les gardes du corps la fille de la sénatrice Morrison. Lorsque qu'il est temps de rentrée, Shalimar, Brennan et Mégane, retourne au parking. Lorsqu'ils sont sur le point de monté dans la voiture, trois hommes les attaquent. Shalimar et Brennan combattent les malfaiteurs pour protéger la fille de la sénatrice, mais Brennan perd soudainement le contrôle de son pouvoir. Il est alors, inonder par sa propre électricité et touche Shalimar qui est propulsée contre le mur. Pendant ce temps Mégane la fille de la sénatrice est kidnappée, par les trois malfrats.

GÉNÉRIQUE

Au sanctuaire Adam tente de convaincre la sénatrice de lui laisser retrouver Mégane, mais celle-ci s'y refuse, pendant ce temps Brennan refait surface et s'excuse auprès d'Adam, se sentant responsable de l’enlèvement de Mégane. Adam attend les résultats des examens de Brennan. Ce dernier quitte le labo, quand Shalimar arrive en lui posant une question sur ce qu'Adam pense de ce qu'il lui ai arrivé. Brennan continue son chemin dans le couloir en répondant à Shalimar qu'Adam ne lui a rien dit, comme à son habitude, par ce qu'il cache toujours tout.

Dans un hagard, Mégane est attaché à une chaise son tortionnaire allume des bougies et menace la jeune fille de la tuer si sa maman ne coopère pas.

Au sanctuaire, Emma discute avec Jessy, qui lui compare les problèmes de santé de Brennan à celle d'un comète qui serait entrain de s'éteindre. Emma n'est pas d'accord avec lui et lui fait remarquer que Brennan qui était dernière à tout entendue. Adam informe Emma et Jessy qu'ils doivent retourner chez la sénatrice, malgré que celle-ci les ait virés.

Au bureau de la sénatrice, l'agent de sécurité est en discussion avec elle, lorsque Adam, Jessy et Emma entre dans le bureau. Ce qui étonne la sénatrice qui a été pourtant très claire dans ses propos. Adam pensait qu'elle aurait pu reconsidérer la question. Mais la sénatrice n'a pas changée d'avis. Adam et les deux mutants quittent le bureau. Emma informe Adam d'une sensation bizarre envers l'agent de sécurité.

Au sanctuaire, Adam fait le point avec Shalimar, Emma et Jessy, sur les ravisseurs, lorsque se pointe Brennan qui se sent un peu exclu du groupe. Adam lui fait part de ses intentions, il devra rester au Sanctuaire surveiller l'opération. Évidemment Brennan n'est pas d'accord, il veut aider l'équipe, ce qui est impossible, vu son état de santé, qui est trop instable. Brennan considère alors le sanctuaire, comme prison. Adam essaye de lui faire comprendre qu'il doit faire face à deux problèmes, celui de trouver ce qu'il ne va pas chez lui et sauver la fille de la sénatrice. Brennan commence à prendre de nouveau son pouvoir électrique, il touche par inadvertance Jessy qui se trouve pas très loin de lui, et qui a été éjecté à quelque mètres. Enveloppé par sa propre énergie, qui lui pompe toute sa puissance, Brennan s'écroule au sol et perd connaissance.

Au labo Brennan est allongé inconscient sur une table d'examen. Quant à Jessy il se fait examiner par Adam, mais tous ce demande ce qu'il ne va pas chez Brennan et s'inquiète de se voir terminé comme Gabriel Ashlocke. L'évolution de la mutation de ce dernier ayant entraîné sa mort. Adam leur explique que cela ne leur arrivera pas, parce que les gènes d'Ashlocke étaient beaucoup trop instables, pour pouvoir le guérir, ce qui n'est pas le cas de Brennan. Au même moment Brennan se réveille. Il s'excuse de les avoir tous mit en danger de mort. Adam, sait que Brennan est inquiet et essaye de le rassurer, en lui indiquant qu'il va tout faire pour trouver ce qu'il ne va pas chez lui. Il pense que le problème de Brennan, c'est le contrôle de sa puissance et de ses émotions. Il demande alors à Brennan de resté le plus calme possible, ce qui est impossible pour lui , car à chaque fois qu'il pense à Mégane, il perd le contrôle de son pouvoir, ce qui est d'ailleurs entrain de ce passé, les pouvoirs électrique de Brennan recommence à disjoncter. Adam réussi à le rassurer et les capacités de Brennan se stabilisent. Ce dernier quitte le labo en colère.

Au bureau de la sénatrice, le téléphone sonne, c'est le ravisseur, celui ci demande une rançon de 5 millions de dollars, correspondant à la somme de sa campagne électorale. Les agents de sécurités, essayent de repérer l'appel, au sanctuaire, Jessy fait de même.

Jessy a repérer l'endroit ou le kidnappeur à emmener Mégane. Arrivée sur les lieux, Jessy utilise ses pouvoirs pour entrée dans le hangar. Pendant ce temps au sanctuaire, Brennan se défoule sur le tapis de course et Adam est dans le labo, travaillant sur une solution au problème de Brennan. Quant aux trois autres mutants, ils sont tombés dans un piège, le hangar semble vide, seule une bombe est posée sur une table. Jessy essaye de la désamorcé, mais ils n'ont plus le temps, les trois mutants s'enfuit avant que tout explose.

Au sanctuaire Brennan entre dans la chambre d'Emma, qui est entrain de faire des recherches, sur l'agent de sécurité. Brennan veut juste être au courent de l'affaire. Il a besoins de se sentir utile. Emma lui explique alors que l'agent de sécurité Simon Fletcher à été mêlé il y a quelques années à l' enlèvement du fils du gouverneur, l'issu de ce kidnapping a été la mort du garçon. Emma croit Simon Fletcher est mêlé à celui de Mégane. Brennan veut rendre une petite visite cet agent, mais Emma lui déconseille, parce que Adam ne sera pas d'accord, pour le laisser partir, tant qu'il ne sera pas soigné. Soudain dans le haut parleur, Adam appel Brennan au labo. Il a trouvé une théorie qui pourrait fonctionner. Mais Brennan ne veut pas une théorie, mais un traitement. Il s'énerve auprès d'Adam en lui disant qu'il ne croit plus à ce qu'il lui dit et quitte le sanctuaire, pour rendre visite à l'agent de sécurité. Shalimar vient voir Emma, parce qu'elle a vue Brennan quitter le sanctuaire, elle l'informe alors que c'est à cause des soupçons qu'elle a envers l'agent de sécurité Simon Fletcher.

Arrivé sur le parking, il accoste l'agent de sécurité et lui demande de lui dire où est Mégane. Simon, lui fait croire qu'il ne sait rien, ce qui énerve Brennan, ses pouvoirs disjoncte à nouveau, obligeant Simon à dire où se trouve la fille de la sénatrice. Brennan fini par tombé inconscient au sol. Shalimar arrive et le réveil et lui fait part de la solution qu'Adam à trouvé pour le soigner. Ils emmènent Simon au sanctuaire.

Dans le bureau de la sénatrice, Adam informe la sénatrice que Simon est impliqué dans le kidnapping de sa fille. Elle reçoit un appel du kidnappeur, il veut que l'argent soit apporté par Simon.

Dans le hangar , Mégane est toujours attachée à la chaise, son ravisseur, lui pose un collier spécial chargé de deux cent grammes de C4.

Au sanctuaire, Adam et Emma explique à Brennan que pour gérer sa puissance il devra faire confiance au pouvoir télépathique d'Emma. Adam quitte la grande pièce retourne avec Shalimar et Jessy dans l’observatoire. Brennan se sert de son pouvoir et comme promis ceci disjoncte, Emma se connecte à son mental, afin de l'aider à retrouvé une puissance électrique normal. La technique trouvé par Adam pour aider Brennan fonctionne, même si celle-ci a été épuisante pour les deux mutants. Dans le labo, Simon Flétcher est installé sur le fauteuil. Jessy lui installe des composants de transistor sur la poitrine en lui faisant croire que c'est un appareil qui lui enverra une grosse charge électrique si celui-ci prévient le ravisseur.

Sur le toit du hangar Shalimar veille, et les autres cherche l'entrée.

Simon Flétcher arrive auprès du ravisseur et pose la mallette sur la table. Quant aux trois mutants il ont enfin trouvés l'entrée. Lorsque Simon veut reprendre la fille, le ravisseur, n'est pas d'accord. Les quatre mutants entre dans le hangar et combattent le kidnappeur et ses acolytes. Mais ce dernier a la télécommande du collier explosif et en fera usage si les mutants s'approchent de Mégane. Brennan lance alors une bonne décharge électrique au ravisseur, celui-ci est propulsé à plusieurs mètre. Une fois le kidnappeur éliminé, le groupe vient auprès de Mégane, mais le problème du collier piégé aux C4, pose quelque problème, pour libérer la jeune fille. Jessy peut dématérialiser le collier que si il y a une impulsion électrostatique de faible intensité. Brennan propose d'essayer. Mégane est paniquée par ce qu'elle vient d'entendre. Brennan la rassure. L'essaye est concluant, le collier est dématérialisé par Jessy et détruit par Brennan.

Au sanctuaire, Adam est en conversation avec la sénatrice qui remercie Adam pour avoir sauvé sa fille. Brennan entre dans le labo et écoute Mégane, qui était entrain de laisser un message pour lui. Mais finalement elle le fera de vive voix et propose à Brennan de retourner au centre scientifique, ce qui lui ferait plaisir. Brennan discute avec Adam ce dernier lui dit qu'il doit une fière chandelle à Emma, Il lui conseil d'aller la remercier. Ce que Brennan fait. Quelques minutes plus tard Shalimar et Jessy arrivent également dans la chambre d'Emma. Les trois amis lui demande si il va bien, Brennan répond par affirmative. Lorsque les trois mutants quitte la chambre, Brennan se regarde dans la glace, ses yeux s'électrisent quelques secondes.

 

FIN

SCRIPT VF

Saison 2 Épisode 19

« Question de confiance »

Au centre scientifique, Shalimar et Brennan ont la responsabilité d'être les gardes du corps la fille de la sénatrice Morrison.

SHALIMAR : On t'a jamais apprit à manger les frites en plusieurs fois, au lieu de les avaler d'un seul coup.

BRENNAN : J'adore.

MEGAN : j'ai envie d'aller faire un tour du côté du cyclotron. Enfin, si cela ne pose pas de problème à mes gardes du corps.

SHALIMAR : Tu peux.

BRENNAN : Ouais d'accord, on sera pas loin.

MEGAN : C'est gentil Bren.

SHALIMAR : Oh...

BRENNAN : Qu'est ce qui te fait rire ?

SHALIMAR : C'est gentil Bren… Hé bien en voilà une à qui tu fait de l'effet.

BRENNAN : N'importe quoi, c'est une gamine.

SHALIMAR : ça doit pas être facile d'être fille de sénatrice.

BRENNAN : Et avec les menaces de morts que reçoit sa mère, ça doit pas arranger les choses. Mais, je trouve qu'elle s'en sort bien. Elle est forte.

MEGAN : Bren ? Viens voir c'est génial.

SHALIMAR : Mauvaise nouvelle. C'est bientôt l'heure. Il faut rentrer.

MEGAN : S'il te plaît on peut encore rester ?

BRENNAN : Allez ! Soit sympas !

SHALIMAR : Toi, là fait bien attention. Allez on y va.

BRENNAN : Allons-y.

MEGAN : D'accord j'arrive.

DANS LE PARKING

BRENNAN : Ta maman s'inquiéterait si on te ramenait trop tard. Les ordres sont les ordres.

MEGAN : Je sais. Alors je rentre en moto avec toi.

BRENNAN : Non, non, les ordres sont que tu rentres en voiture. Et comme on obéit aux ordres, tu rentre avec Shal, moi je serais pas loin, promit.

SHALIMAR : Tu peux choisir un CD, si tu veux.

Lorsqu'ils sont sur le point de monté dans la voiture trois hommes les attendes.

BRENNAN : Est ce que je peux vous aider ?

UN HOMME : Elle est jolie sa voiture.

BRENNAN : Oui, très joli.

UN HOMME : J'ai bien envie de la conduire. On prend la petite avec nous.

SHALIMAR : Laissez là tranquille.

Shalimar et Brennan combattent les malfaiteurs.

UN HOMME : Mais qui êtes vous ?

BRENNAN : Des personnes qu’ils ne faut pas énerver.

SHALIMAR : Vous pensiez qu'ont vous laisserais enlever la fille sans réagir ?

BRENNAN : Pour qui vous travaillez ? Je vais pas vous le demander deux fois.

Brennan perd soudainement le contrôle de son pouvoir.Il est alors, inonder par sa propre électricité et touche Shalimar qui est propulsée contre le mur.

SHALIMAR : Brennan ? Brennan !

BRENNAN : T’approche pas !

SHALIMAR : Brennan qu'est qui se passe ?

MEGAN : Brennan.

BRENNAN : Reculez ! Reculez !

MEGAN : Brennan ?

UN HOMME : Faut filer d'ici avant que tout explose. On prend la fille et on n'y va !

MEGAN : Brennan au secours ! Brennan ! Brennan ! Au secours !

SHALIMAR : Brennan ! Brennan ! Brennan résiste !

Brennan tombe au sol inconscient, Shalimar prévient le sanctuaire.

SHALIMAR : Jessy, Megan vient de se faire enlever ! Il y a un problème avec Brennan ! Préparez le labo !

GÉNÉRIQUE

Je m’appelle Adam Kane, j’étais un des pionniers de la recherche génétique. Mes travaux sur l’ADN, avait pour but de sauver des vies humaines, mais ces manipulations entraînèrent des mutations de gènes chez certains patients qui développèrent des pouvoirs surhumains. Aidez de quatre de ces hommes et femmes, hors du commun, je lutte pour protéger un monde qui pourtant ignore notre existence. Nous sommes les mutant X.

AU LABO

Au sanctuaire Adam tente de convaincre la sénatrice de lui laisser retrouver Mégane, mais celle-ci s'y refuse, pendant ce temps Brennan refait surface,

LA SÉNATRICE : Adam, vous m'aviez assuré que ma fille serait en sécurité. Vous deviez la protéger de toute agression.

ADAM : Madame la sénatrice, je puis vous assurer que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour la retrouver et la ramener chez vous saine et sauve. Nous serons dans votre bureau dans moins d'une heure.

LA SÉNATRICE : Non, c'est inutile ! J'ai déjà demandé à une équipe d'enquêteur spécialisé dans ce genre de dossier de reprendre l'affaire.

ADAM : C'est une erreur ! Impliquer de nouvelle personnes maintenant, ne va faire qu'empirer les choses.

LA SÉNATRICE : Mais ouvrez les yeux Adam, les choses ne pourraient pas être pire, qu'elles ne le sont !

ADAM : Vous devez nous faire confiance. Je vous promets de...

BRENNAN : Je suis désolé Adam.

ADAM : Je ne t'en veut pas. Tu pouvais rien faire vu ce qui t'est arrivé.

BRENNAN : Oh, et qu'est qui a bien pu m'arriver, justement.

ADAM : Je ne le saurais après avoir terminé les tests. Tu sais, c'était peut être un événement aléatoire.

BRENNAN : Quoi ? Un événement aléatoire. Ça veut dire que si Shalimar et moi on avait été tué, ça aurait été la faute à pas de chance. C'est bien ça ? De toute façon je suis sûr que tu me dira pas ce j'ai.

ADAM : Brennan, quand je serais sûr de mon diagnostique. Tu en sera le premier avertit.

DANS LE COULOIR

SHALIMAR : Alors qu'est ce qu'Adam t'a dit ?

BRENNAN : Rien du tout, tu le connais, ils nous cachent tout, comme d'habitude.

SHALIMAR : T'exagère. Si il avait trouvé quelque chose , il t'aurait mit au courent.

BRENNAN : Non, son monde ne tient debout que si il maîtrise tout, et comme avec moi, ce n'est pas le cas, ça lui fait peur !

SHALIMAR : Tu crois pas que c'est ce que chacun de nous ressent.

BRENNAN : Tu sais ce qui me fait peur ? Megan est en danger ! J'étais censé la protéger ! C'est ma faute si elle a été kidnappée.

SHALIMAR : C'est notre faute !

BRENNAN : Tu n'as rien à te reprocher, au contraire. J'ai faillis nous envoyer à la mort, tu te souvient ?

SHALIMAR : Oui, je suis sûr qu'Adam trouvera ce que tu as eus.

BRENNAN : Ouais et bien on verra.

SHALIMAR : Tu sais quoi, Adam et toi, vous êtes plus proche aucun de nous ne voudrait jamais l'admettre.

BRENNAN : Shal, c'est mon corps qui est malade que je sache, pas le siens !

SHALIMAR : On va s'occuper de toi ! Tu dois garder confiance.

BRENNAN : C'est facile à dire quand on n'est pas concerné.

SHALIMAR : Une minute ! Je sais que tu vas pas bien, alors je te pardonne. Mais pour qu'il n'y ait pas de malentendu, je veux que tu sache une chose. Si c'est une étape de ta mutation, alors ça concerne moi, ainsi que les autres mutants qui sont ici, et malgré tout, tu vois, je garde confiance.

DANS UN HANGAR

Christian allume des bougies, pendant Megan est attaché à une chaise.

CHRISTIAN : Tu n'as qu'à te dire que c'est Halloween. C'est une nuit à l'atmosphère très angoissante, ou la peur règne. Je vais aller sonner à la porte de ta maman et je lui dirait un bonbon ou une blague. Si ta maman donne un bonbon, j'irais chez les voisins et je leur ferait la peur de leur vie. Mais si ta maman ne me donne rien, je lui ferait une blague, de très mauvais goût. C'est celle où je tues sa fille préféré. Alors j'espère pour toi que ta maman sera dans de bonnes dispositions tout à l'heure.

AU SANCTUAIRE

EMMA : Je pourrais peut-être aller lui parler.

JESSY : On ferait mieux de discuter tout les quatre.

EMMA : Comment ça ?

JESSY : Peut-être que le problème qu'a eut Brennan est inévitable. Peut-être que cet accident, n'était pas du tout un accident, mais plutôt une phase normal dans l'évolution de sa mutation.

EMMA : Tu n'en sais rien du tout.

JESSY : Emma ? Aucun de nous ne souhaite que Brennan est vraiment quelque chose de grave. Il est plus proche de moi que de ma famille. Mais nous continuons tous à muter et tôt ou tard, on n'arrivera plus à se contrôler.

EMMA : ça aussi tu n'en sais rien !

JESSY : Oui, c'est vrai, je n'en sais rien. Mais peut-être que j'ai raison. Peut-être qu'ont est comme les comètes qui émettent une lumière plus forte juste avant de mourir.

EMMA : Je suis pas du tout d'accord avec toi. Brennan n'est pas entrain de mourir.

JESSY : J'espère que tu as raison, mais pour l'instant, Adam n'a encore rien trouvé et ça me fait très peur, parce que personne d'autre ne peux l'aider...Quoi ? Il a…

EMMA : Oui. Il t'a entendu.

JESSY : Bravo Jessy.

ADAM : Jessy ? Emma ? On va aller rendre une petite visite à madame la sénatrice.

JESSY : Je croyais qu'elle nous avait viré.

ADAM : C'est vrai. Je n'ai jamais dis que j'étais d'accord.

 BUREAU DE LA SÉNATRICE

L'agent de sécurité est en discussion avec elle, lorsque Adam, Jessy et Emma entre dans le bureau.

L'AGENT DE SÉCURITÉ: Nous allons retrouver votre fille, notre système est très perfectionné.

LA SÉNATRICE : Adam !

L'AGENT : Qu'est ce que vous faite ici ?

LA SÉNATRICE : Je croyais pourtant avoir été claire, lors de notre dernière conversation.

ADAM : En effet, vous l'avez été, mais en venant ici, j'espère que vous auriez reconsidéré la question. Nos deux équipes sécurité pourraient travailler ensemble. Je ne me suis pas présenté Adam Kane.

LA SÉNATRICE : Simon Fletcher.

SIMON : Monsieur Kane, mon agence à une grande expérience dans ce genre d'affaire et nous travaillons seuls.

ADAM : Monsieur Fletcher, je ne cherche pas à prendre votre place. Les ravisseurs vont bientôt appeler, il faut que nous soyons prêt.

SIMON : En ce qui me concerne, que vous soyez prêt ou non, n'a aucune importance, parce que vous n'êtes plus sur l'affaire. Dois-je vous faire sortir de force ?

LA SÉNATRICE : Adam ? Ne rendez pas les choses, plus difficile qu'elles ne le sont.

ADAM : Non, non, désolez, vraiment nous sommes de tout cœur avec vous. Désolez !

DANS LE COULOIR

JESSY : Faudrait que je pense à les remercier un de ces quarte. C'est vrai que c'est eux qui on fait le plus dur.

ADAM : Dis moi, tu as pu pirater leur système ?

JESSY : Ouais.

ADAM : Toi est ce que ça va ? ( En s'adressant à Emma)

EMMA : Mouais, je me sens un peu bizarre, c'est, c'est comme si le bureau été saturé d’émotions intenses.

ADAM : Essayons de retrouver Megan et ramenons là auprès de sa mère.

 

AU SANCTUAIRE

ADAM: Jessy faisons le point. Pour l'instant les ravisseurs, n'ont toujours pas prit contact avec la sénatrice.

JESSY : Non, mais dés qu'ils le feront, nous serons d'où vient l'appel. Nous n'aurons besoins de quelques secondes pour les localiser.

ADAM : Dés que nous serons où il se cache ,Shalimar prend la tête de l'équipe de sauvetage. D'accord ?

SHALIMAR : D'accord.

ADAM : Brennan. Quelqu'un doit surveiller l'opération depuis le sanctuaire

BRENNAN : Je suis pas d'accord. Je viens avec vous.

ADAM : J'ai bien peur que cela ne soit pas possible. Ton état est bien trop instable. Désolez !

BRENNAN : Mon état ? Qu'est ce que je suis censé comprendre ?

ADAM : Brennan, tu as envie de nous aider et je le comprends. Mais tant que nous ne savons pas ce qu'il t'arrive, il vaut mieux que tu reste ici.

BRENNAN : Depuis quand, le sanctuaire est hôpital ou une prison. Je suis ni un patient , ni un prisonnier ! Je sais que je peux aider l'équipe.

EMMA : Adam, ne veut pas qu'il t'arrive quelque chose.

BRENNAN : Ah, c'est ça ! C'est ça ! Je crois plutôt qu'il a peur que je fasse mal à quelqu'un.

ADAM : Arrête de t'énerver et écoute moi. Je voudrais aller plus vite, mais je travail sur deux problème à la fois. Je dois trouver un moyen de stabiliser tes pouvoirs et en même temps je dois retrouver la fille de la sénatrice.

BRENNAN : Et alors, moi pendant ce temps je crève en silence ! C'est ça !

JESSY : Brennan relax.

BRENNAN : Non, je veux juste qu'on me laisse faire mon boulot.

SHALIMAR : Regarde tes mains.

BRENNAN : Je… Je vais bien.

ADAM : Brennan ! Brennan ! Non, non, écoute moi, il faut que tu te concentre.

BRENNAN : Je vais bien.

ADAM : Je veux que tu concentre ! Tu entends ! Brennan ! Brennan ! Concentre toi !

JESSY : Brennan s'il te plaît !

ADAM : Brennan !

DANS LE LABO

Brennan est allongé inconscient sur une table d'examen. Quant à Jessy il se fait examiner par Adam.

EMMA : Il a l'air mal en point.

ADAM : Cette crise lui a pompée toute son énergie.

JESSY : Ouais, il est pas le seul.

SHALIMAR : Qu'est ce qu'il c'est passé Adam ?

ADAM : Je l'ignore. Je sais seulement qu'il hautement est instable.

JESSY : Mais qu'est ce que ça implique pour nous, Adam ?

ADAM : Je sais que vous avez peur que vos pouvoirs soit entrain de muter, mais pour l'instant, il n'y aucune raison pour que vous soyez, vous aussi en danger.

EMMA : On verra !

ADAM : Je vais pas abandonner maintenant, je vais trouver un moyen de stabiliser Brennan et je vais m'assuré que tout aille bien pour chacun d'entre vous, vous devez juste me faire confiance.

Brennan se réveil.

BRENNAN : J'ai faillis tuer Jessy, Adam. J'ai faillis tous nous envoyer à la mort.

ADAM : Et je vous promets de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela n'arrive jamais. Écoutez je sais que vous pensez tous à Gabriel Ashloke. Vous vous demandez sans doute si vous allez tous vous autodétruire comme lui.

BRENNAN : Je voudrais que tu me regarde dans les yeux et que tu me dise que ce n'est pas le cas.

ADAM : Les gènes d'Ashlocke étaient tellement endommagés, que la seule issus possible était la mort. C'est vrai que tes gènes sont hautement instables, mais je pense que cela est plutôt dû à un déchaînement de ta puissance. Et je vais trouver un moyens qui va te permettre de la maîtriser.

BRENNAN : Oui, mais si tu échoues, je risques de provoquer un vrai Big Bang.

ADAM : Écoute Brennan. Il faut que tu apprennes à contrôler tes émotions, parce que je pense que c'est de là que vient le problème.

BRENNAN : Adam ! Est ce que tu as la moindre idée de ce que ça fait de ce dire qu'on est une bombe humaine ? De savoir qu'a chaque seconde je peux exploser et tuer Shalimar, Jessy, toi et n'importe qui ! Ça n'arrête pas de tourner dans ma tête, je deviens dingue ! Et, toi, toi, tu voudrais que je contrôle mes émotions ! Impossible !

ADAM : Écoute tu as raison, je ne sais pas ce que tu ressens. Mais je sais qu'a chaque fois que tes émotions sont trop forte, tu as un surcharge d’énergie. Alors tant que je n'aurais pas trouvé une solution. Je dois te demander de resté calme.

BRENNAN : Restez calme ! Adam une petite fille est en danger à cause de moi ! Mais dés, dés que je pense à ça, je sens que mon corps est sur le point d'exploser…

JESSY : Adam ?

ADAM : Brennan ! Brennan ! Respire à fond. Inspire à fond… et expire. Tu as réussi. Comment ça va ? Je suis fière de toi.

BRENNAN : Non, non, Adam, il y a pas de quoi être fière.

BUREAU DE LA SÉNATRICE

Le téléphone sonne…

LA SÉNATRICE : Allô ?

CHRISTIAN : Madame Morrison ? Vous savez pourquoi, j'appel ?

LA SÉNATRICE : Oui. Je veux parler à ma fille, vous entendez ?

CHRISTIAN : Je suis d'accord avec vous. Il faut avoir un objectif dans la vie. Vous, vous souvenez d'avoir dit ça ? N'est ce pas ?

LA SÉNATRICE : Oui, je l'ai dis.

CHRISTIAN : Bien. Je viens de m'en fixer un.

Au sanctuaire, Jessy écoute la conversation afin de repérer où est Megan.

CHRISTIAN:Vous voulez l'entendre ?

LA SÉNATRICE : Dites moi ce que vous voulez.

CHRISTIAN : Le budget de votre campagne s'élève à plus de cinq millions de dollars, je crois et vous avez accès au compte. N'est ce pas ?

LA SÉNATRICE : Jamais je ne détournerais l'argent de ma campagne électorale.

CHRISTIAN : Un femme politique honnête. Tu entends ça Megan chérie. ( En tirant les cheveux de Megan)

MEGAN : Maman !

CHRISTIAN : Votre honnêté irait-elle jusqu'à laisser mourir votre fille pour des principes ?

LA SÉNATRICE : Je vous donnerais ce que vous voulez.

CHRISTIAN : Cinq millions de dollars. Vous avez vingt quatre heures. Je vous retéléphonerais pour fixer les modalités. Megan vous attend.

AU SANCTUAIRE

SHALIMAR : Tu as localiser les kidnappeurs ?

JESSY : ça y est.

EMMA : Très bien, où sont-ils ?

JESSY, Une ancienne usine dans le centre.

SHALIMAR : Avec l'hélix, on n'y sera avant la police. Il n'y a pas une seconde à perdre.

JESSY : Ouais.

ANCIENNE USINE

 

SHALIMAR : Tu es sûr que c'est là Jesse ?

JESSY : Absolument. L'appel à été donné d'ici.

SHALIMAR : Jessy tu peux nous ouvrir, s'il te plaît.

AU SANCTUAIRE

Pendant ce temps au sanctuaire, Brennan se défoule sur le tapis de course et Adam est dans le labo, travaillant sur une solution au problème de Brennan.

ANCIENNE USINE

EMMA : J’ai fouillé partout, aucune trace d’eux.

JESSY : Ici, non plus, rien du tout. Il sont peut-être là haut.

 

SHALIMAR : ça sert à quoi, tout ces truc ?(En s’approchant d’une table sur la quelle est posé divers appareils informatique)

 

JESSY : Ça sert à dévier les appels. Ça transfère l’appel sur une ligne non surveillée.

EMMA : Est ce que tu peux trouver où sont les kidnappeurs ?

JESSY : Ouais sans problème. Soudain une voix enregistré se fait entendre c’est le kidnappeur.

LA VOIX ENREGISTRÉ DU KIDNAPPEUR : Madame la sénatrice, vous n’auriez, jamais dû essayé de me retrouver. Ça n’est pas bien de ne pas respecter les règles.

JESSY : Oh, oh.

SHALIMAR : Jessy c’est une bombe ! Vite !

JESSY : j’y suis presque.

SHALIMAR : Et nous on n’est presque mort ! Allez, dépêche toi !

JESSY : Je vais l’avoir !

EMMA : ça va exploser ! Jesse !

JESSY : Aaahh...Vite ça va sauter !

DANS LE DOUBLE HÉLIX

JESSY : J’aime pas du tout ça.

EMMA : Comment ont-ils pu savoir qu’on viendrait ?

SHALIMAR : Je ne pense pas qu’il savait que ce serait nous. Je crois plutôt qu’il était sûr que la ligne serait mise sur écoute.

EMMA : Tu as sans doute raison.

JESSY : On n’a bien fait de tenter le coup, mais comment on va les retrouver maintenant.

AU SANCTUAIRE

Dans la chambre d’Emma, celle-ci fait des recherche sur son ordinateur, lorsque Brennan arrive.

BRENNAN : Salut. Sur quoi est ce que tu travail ?

EMMA : Sur rien. Euh… Rien d’intéressant.

BRENNAN : C’est pour savoir c’est tout. Tu te méfie de moi ?

EMMA : Excuse moi, mais pour l’instant, avec tout ce qui se passe avec toi, et Adam.

BRENNAN : Emma je veux juste que tu me dise ce qu’il se passe. Je déteste cette situation. Je me sens totalement inutile. J’ai juste envie de faire partie de l’équipe. J’y tiens.

EMMA : Je vais te le dire, mais tu vas pas disjoncter, hein ?

BRENNAN : Disjoncter ? Non, tu n’as pas à t’inquiéter. Promis.

EMMA : Tu connais Simon Fletcher, le chef de la sécurité de la sénatrice Morrison ?

BRENNAN : Ouais, la première fois qu’on n’est passé prendre Megan il était présent.

EMMA : Oui, et bien, j’ai ressentie de drôle de vibration émanent de lui quand on n’est passé au bureau de la sénatrice cette après midi. Et quand ces hommes sont venu voir ce qu’ils se passaient à l’usine, j’ai eus des soupçons.

BRENNAN : Qui est ce mec ?

EMMA : J’ai fait des recherches. A première vu son dossier semble irréprochable, et puis j’ai trouvé ça. C’est un journal de Seattle. Le fils du gouverneur a été enlevé et les ravisseurs ont demandé une rançon. Le chef de la sécurité qui c’est occupé des transactions, était Simon Fletcher.

BRENNAN : Qu’est ce qu’il s’est passé ?

EMMA : On n’a envoyé monsieur sécurité payer la rançon, mais… les kidnappeurs n’ont jamais été retrouvé.

BRENNAN : Et le petit ?...

EMMA : Je crois que Fletcher faisait parti des ravisseurs...Et je crois qu’il est mêlé de très prêt à l’enlèvement de Megan.

BRENNAN : Je vais aller rendre une petite visite à ce cher Simon.

EMMA: Je ne crois pas qu’Adam te laissera y aller Brennan.

ADAM : (Dans le haut parleur Adam appel Brennan.)Brennan peux-tu venir au labo, s’il te plaît.

BRENNAN : Faut pas faire attendre le patron.

EMMA : Ne t’inquiète pas d’accord ?

DANS LE LABO

BRENNAN : Qu’est qui y a ?

ADAM : Entre ! J’ai élaboré une théorie.

BRENNAN : Je ne veux pas entendre des théories, je veux juste un traitement.

ADAM : D’accord écoute. Ce que j’ai trouvé, fonctionne à l’échelle microscopique, mais ne fonctionne pas encore sur une masse aussi importante que le corps humain.

BRENNAN :( La main de Brennan, s’électrise sans qu’il puisse la contrôler) C’est pas vrai ! Pourquoi tu me dis pas que je vais mourir ?

ADAM : Simplement parce que c’est faux ! Alors arrête de dire ça !

BRENNAN : Je te crois pas Adam ! Tu crois même plus à ce que tu dis ! J’ai défendu tes idéaux ! J’ai lutté à tes côtés ! Mais ce que tu nous a fait. Adam, je t’ai cru et j’ai accepté ma vie, mais tu nous a mentit sur toute la ligne ! J’ai plus envie de croire à ce que tu me dis !

ADAM : Écoute je sais que je peux t’aider ! Ce que je ne veux pas c’est de te mettre en danger ! Pourquoi refuse tu de le voir ! Je ne vais pas te laisser mourir !

BRENNAN : C’est trop tard ! J’en ai marre ! Je vais prendre l’air !

ADAM : Quand comprendras-tu que la moindre émotion risque de mettre ta vie en danger !

BRENNAN : Tu veux savoir la vérité, Adam ? J’en ai plus rien n’a cirer !

 

DANS LA CHAMBRE D’EMMA

Celle-ci est toujours sur son ordinateur, lorsque Shalimar arrive.


SHALIMAR : Emma, je viens de voir Brennan, s’en aller. Tu sais ce qu’il se passe ?

EMMA : C’est ma faute. Je lui ai parlé de mes soupçons au sujet de Simon Fletcher. Je pari qu’il va allé le voir.


DANS LE PARKING

Brennan attend Sinon Fletcher.

BRENNAN : J’ai eus du mal à vous trouver.

SIMON : On s’est déjà vu non ? Vous faites parti des hommes qui devaient protéger la fille de la sénatrice.

BRENNAN : Hé bien cela nous fait un point commun, puisque c’est vous qui l’avez kidnappé !

SIMON: Oh, oui. Oui, c’est moi. J’ai enlevé la fille de mon patron. Très drôle. C’est dans une foire que vous devriez être ? Hé !

BRENNAN : Le fils du gouverneur Nelson, il y quatre ans, vous, vous rappeler ?

SIMON : Désolé de vous décevoir, mais je ne vois pas de quoi vous, parlez !

BRENNAN: Tout ça c’est des salades. Je déteste que l’on me mente ! Pigé Simon ?

SIMON : Qu’est ce que c’est que ça ?( les pouvoirs de Brennan commence à Disjoncter)

BRENNAN : Voilà comment je vois les choses. Vous êtes trop bête pour avoir mit tout ça au point tout seul ! Mais juste assez cupide pour accepter de participer à un enlèvement. Alors vous aller me dire qui est votre complice et où il se cache et vous allez me le dire maintenant ! Qui est votre complice ?

SIMON : Je ne vous le dirais pas, sinon il me tuera !

BRENNAN : C’est pas de lui que vous devriez avoir peur pour l’instant, mais de moi !

SIMON : Ah ! Mais c’est quoi ces éclairs ?( Les pouvoirs de Brennan ont finalement disjonctés.)

BRENNAN : Ils apparaissent quand je suis énervé. Alors si vous n’avez pas envie de griller comme un fusible ! Vous avez intérêt à parler ! Vous avez dix secondes.

SIMON : D’accord, je vais vous le dire. Il s’appel Christian.

BRENNAN : Où et quand ?

SIMON : ça doit se passé ce soir, je dois lui amener l’argent à huit heures dans un entrepôt prêt des docs, la fille est là bas ! Ne me tuez pas ! Aaahhh… NOOON…

BRENNAN : Aaahhh… ( Brennan fini par tombé inconscient sur le sol. Shalimar arrive et le réveil)

SHALIMAR : Hé ! Brennan ? Hé réveil toi. Toujours de ce monde ?

BRENNAN : On dirait que oui.

SHALIMAR : Désolé de te le dire, mais venir jusqu’ici, c’est l’idée la plus stupide que t’est jamais eu.

BRENNAN : Je l’ai tué ?

SHALIMAR : Non ! Mais on l’emmène avec nous.

BRENNAN : On l’emmène où ça ?

SHALIMAR : Mais au sanctuaire, Brennan… Auprès d’Adam, et moi je ne te demande pas de venir avec moi, je te l’ordonne. Écoute, je sais que tu as peur. Comme nous tous. Mais j’ai oublié cette peur, parce que ce qui m’importe c’est toi.

BRENNAN : Non, je suis trop bête.

SHALIMAR : On va te tirer de là. Il t’a dit où est Megan ?

BRENNAN : Ouais il m’a dit tout les détails.

SHALIMAR : Tu me diras tout sur la route. Brennan laisse Adam s’occuper de toi. Il dit qu’il a mit au point quelque chose. Il faut que tu l’essaye. Parce que si ça marche pour toi un jour, ça pourrait très bien nous sauver tous. Tu peux marcher ?

BRENNAN : Ouais ! Bien sûr !

SHALIMAR : Bien ! Tu vas pouvoir porter le méchant.

BUREAU DE LA SÉNATRICE

LA SÉNATRICE : Je n’arrive pas à croire que Simon soit mêlé à cette affaire.

JESSY : Il n’en est pas à son premier coup.

LA SÉNATRICE : Alors il sait où Megan se trouve ?

ADAM : C’est exacte. Mais maintenant nous aussi nous savons où elle est, et nous allons pouvoir agir. Bien, Simon a dit qu’il allait appeler. Maintenant je veux que vous faisiez semblant de ne rien savoir et que vous acceptiez tout ce qu’il exige.

Le téléphone sonne.

JESSY: Décrochez !

LA SÉNATRICE : (Au téléphone) Allo ?

CHRISTIAN : (Au téléphone)Ah, ah, ah… Vous avez vu. J’espère que vous avez bien reçue la petite leçon que je vous ai donnée ?

LA SÉNATRICE : Est ce que ma fille va bien ?

CHRISTIAN : J’ai réussi à transformer, mes frustrations en énergies productives. Mais je vous averties madame la sénatrice. Un seul autre faux pas, un seul autre petit faux pas ! Et vous ne verrez plus jamais votre fille ! Voici mes instructions. Écoutez bien, votre chef de la sécurité devra se rendre sur les docs. A l’entrepôt numéro seize à huit précise avec mon pognon ! Si il a une seule minute de retard. Je tuerais votre fille ! Est ce que c’est claire ?

LA SÉNATRICE : Je croyais que vous alliez faire affaire avec moi.

CHRISTIAN : Non, non, vous… vous m’avez désobéis, vous vous souvenez ? Je me suis dis que votre employé, saurait se montré plus obéissant que vous.

LA SÉNATRICE : Il veut que l’argent soit apporté par Simon. Qu’est ce qu’on va faire ? On n’est fichu.

ADAM : Non, il ne sait pas que nous avons Simon. Alors nous suivons notre plan. Simon sera notre sésame.

JESSY : On n’y va.

ADAM : Madame la sénatrice.

JESSY : Au revoir.

ADAM : Ne vous inquiété pas, nous allons sauver Megan je vous le promet.

DANS L’ENTREPÔT

Megan est toujours attaché les mains derrière le dos et le ravisseur lui pose un collier explosif.

MEGAN : Vous me dite ce qu’il se passe ?

CHRISTIAN : Tu vois je sens comme une odeur étrange. J’ai l’impression de ne pas être le seul à faire des blagues.

MEGAN : Mais qu’est ce que vous faites ?

CHRISTIAN : Je prends une petite assurance. Ce joli collier est rempli de deux cent grammes de C4. Parce que, si quelque chose cloche, lors de l’échange. Maman sera triste de voir sa fille réduite en bouillie, tu saisies ?

AU SANCTUAIRE

Adam, Brennan et Emma arrive dans une grande pièce.

ADAM: Bon, nous n’avons pas beaucoup de temps. Est ce que chacun de vous c’est exactement, ce qu’il a, a faire ?

BRENNAN : Ouais ! Je fait mon truc, Emma fait son truc, c’est un truc comme ça. Non ?

ADAM : Non ! Pas exactement.

BRENNAN : Ok ! Si je m’énerve, et que je perds le contrôle. Emma me contacte, par télépathie et elle m’aide à reprendre le dessus.

EMMA : C’est intéressant comme explication, tu ne trouve pas ?

BRENNAN : Vous voulez bien m’expliquer, parce que je ne vois vraiment pas comment ça va marcher.

EMMA : Si tu me laisse t’aider, tu réussira à gérer ta puissance.

ADAM : Elle a raison. Je crois que grâce à cette technique, nous allons pouvoir, booster ton cerveau.

BRENNAN : Attend, attend une seconde...Tu veux dire que mon mental serait bloqué ?

ADAM : Ouais, je pense que ton corps mute beaucoup plus vite que ton esprit. Et ton esprit n’a pas encore assimilé ce changement.

BRENNAN : Il n’y a plus qu’a lui filer un coup de main.

ADAM : Exact ! Il n’y a plus qu’a essayer. Est ce que tu es prête ? Alors on n’y va.

BRENNAN : Tu es sûre d’être prête ?

EMMA : Si tu me le redemande, j’arrête tout !

 Adam à quitter la pièce, pour rejoindre Shalimar et Jessy.

ADAM : Attention ! C’est à vous de jouer.

Brennan amorce ses pouvoirs et comme prévu ceux-ci disjonctent.

BRENNAN : C’est parti !

EMMA : Vas-y, c’est bien continue.

SHALIMAR : Non, c’est trop fort. Il faut les arrêter !

JESSY : Il faut les laisser essayer. Emma c’est ce qu’elle fait.

EMMA : J’y vais ?

ADAM : Attend encore un peu. A toi Emma. Maintenant !

Brennan est inonder par ses pouvoirs électriques, Emma se connecte télépathiquement à Brennan.

ADAM : Emma, très bien. Maintenant fait le ce concentrer… Vas-y !

SHALIMAR : Qu’est ce qu’il se passe ?

ADAM : Je crois que ça marche.

Les pouvoirs de Brennan s’arrêtent et Emma se déconnecte.

ADAM : Est ce que ça va ?

SHALIMAR : Emma ? Brennan ?

 ADAM : Emma ça va ?

EMMA : Oui. C’est terriblement fatiguant.

ADAM : Je crois que ça a marché. Brennan ? Brennan comment te sens tu ?

BRENNAN : y’a qu’a vérifier.

JESSY : Oh, tu es sûr de vouloir essayer maintenant ?

BRENNAN : Qu’est ce que en pense Emma ?

Brennan essai son pourvoir électrique et tout semble rentrée dans l’ordre.

BRENNAN : Allons chercher la fille de la sénatrice.

Dans le labo, Simon Fletcher est installé sur le fauteuil. Jessy lui installe des composants de transistor sur la poitrine.

SHALIMAR : N’essayez pas de faire le malin. On n’est très sérieux.

JESSY : Aussi sérieux qu’une crise cardiaque. Si jamais vous prévenez les ravisseurs, nous appuierons sur un petit bouton et vous recevrez une charge électrique de cinq cent mille volt.

SIMON : Entendu.

JESSY : Très bien, voici l’argent de la rançon. Vous savez quoi faire.

EMMA : Allons-y.

Simon sort du labo.

SHALIMAR : C’est quoi ce que tu lui a coller sur le torse ?

JESSY : Oh, je sais rien, du ruban adhésif et une pièce de mon vieux poste.

BRENNAN : Mais il en sait rien. Pas vrai ? Bien joué.

Le double Hélix décolle.Sur le toit du hangar Shalimar veille, et les autres cherche l'entrée.

BRENNAN : Shalimar ? Tu vas nous couvrir depuis le toit et nous tenir au courent de ce qui ce passe. On n’a plus qu’a trouver l’entrée.

Simon Flétcher arrive auprès du ravisseur et pose la mallette sur la table.

CHRISTIAN : Huit heures pile. Si tu es là je suppose, que ça veut dire que tu n’as pas rencontré de problèmes ?

SIMON : Non, tout se passe exactement comme prévu.

CHRISTIAN : Pose l’argent sur la table.

Quant aux trois mutants il ont enfin trouvés l'entrée.

 DANS LE HANGARS

CHRISTIAN : Je t’ai dit de poser l’argent sur la table. Tu es sourd ? Ouvre la mallette. Ravie de voir que la sénatrice Morrison sait qu’elle numéro elle doit composer, quand elle se retrouve le dos au mur.

SIMON : Très bien. J’emmène la fille.

CHRISTIAN : Désolé, il y a un petit changement.

SIMON : De quel changement s’agit-il ?

SUR LE TOIT

SHALIMAR : C’est bon je vais entrée.

BRENNAN : Nous aussi.

Dans le hangars, les mutant X arrivent.

SIMON : On n’avait un accord tout les deux !

CHRISTIAN : Désolé, j’ai changé d’avis.

BRENNAN : On va pouvoir renégocier.

MEGAN : Brennan au secours !

Christian tient dans ses mains une petite télécommande, qui est relier au collier explosif de Megan.

CHRISTIAN : Surprise. Ça fait réfléchir, hein ? Si vous faite un pas en avant, votre sénatrice pourra dire adieu à sa fille adorée. C’est ce que vous voulez?

MEGAN : Brennan ! Empêche le de faire ça ! Je t’en supplie ! Brennan !

BRENNAN : Laissez là, vous avez ce que vous voulez ! Non ?

CHRISTIAN : Ce ne serai pas du tout mon intérêt.

BRENNAN : Vous pourriez pensé à elle. Ce n’est qu’une enfant !

MEGAN : Aidez moi !

CHRISTIAN : Non. Mieux vaut qu’elle se rende compte tout de suite que la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

BRENNAN : ça tu l’as dis !

Brennan prépare alors une décharge qu’il envoie sur le ravisseur, il rejoint ensuite Megan avec le reste de l’équipe.

JESSY : Non, non, surtout n’y touche pas! (en parlant du collier explosif) Laisse moi faire. C’est un mécanisme très instable. Si j’essaie d’enlevé le collier, je risque de tout déclencher.

MEGAN : Je vous en pris, allez-y ! Enlevé moi ce collier ! Je ne veux pas mourir.

BRENNAN : Megan, on n’est là, tout va bien se passer.

EMMA : Jessy et si tu dématérialisais le collier ?

JESSY : Le mécanisme se sert des impulsions électrostatiques émise par le corps. Si j’essaie de l’enlever, ça explose.

SHALIMAR : C’est pas possible. Il doit avoir une solution.

JESSY : Si il y en a une, je l’ignore.

BRENNAN : Attend ? Si je créais, une zone sécurisé et que je la remplissais d’impulsions électro-statiques de faible intensité.

JESSY : J’en aurais besoins pendant une seconde.

BRENNAN : Alors, il n’y a plus à hésiter.

MEGAN : Non ! C’est trop dangereux. Je suis sûr qu’il existe un autre moyen.

BRENNAN : Megan chut. Ça va aller, écoute moi, écoute moi. Tu dois me faire confiance. Je ne le ferai pas si je n’étais pas sûr moi .

MEGAN : D’accord.

BRENNAN : Tu es prête ?

Brennan fait une zone sécurisé autour de Megan, un halo bleu l’entour.

SHALIMAR : C’est la zone sécurisé dont vous parliez ?

EMMA : On va très vite le savoir.

BRENNAN : ça va être à toi.

L'essaie est concluant, le collier est dématérialisé par Jessy et détruit par Brennan.

BRENNAN : Un chose est sûr, on n’a eu chaud ! Mais on n’a réussi. C’est fini.

AU SANCTUAIRE

Dans le labo Adam parle avec la sénatrice via une communication virtuelle.

LA SÉNATRICE : Adam, merci. Ne m’en veuillez pas, mais je n’arrive pas à trouver les mots pour exprimer ce que je ressens.

ADAM : Je comprends très bien, ce n’est rien.

LA SÉNATRICE: Simon Flétcher a décidé de plaider coupable. Nous ne sommes pas prêt de le revoir.

Brennan entre dans le labo, au moment où Megan parle de lui.

ADAM : Comment va Megan ?

LA SÉNATRICE: Oh ! Elle fait preuve de beaucoup de courage , vu les circonstances. Je crois qu’elle se fait autant de soucis pour moi, que je m’en fait pour elle.

MEGAN : Dite à Bren que je le remercie du fond du cœur.

ADAM : Attend, tu vas pouvoir le remercier de vive voix.

BRENNAN : Salut toi. Je suis content de voir que tu vas bien.

MEGAN : Si ça te dit, on pourrait retourner au centre scientifique un de ces jours.

BRENNAN : C’est d’accord.

LA SÉNATRICE: Encore merci, Adam.

ADAM : Au revoir.

BRENNAN : Elle est gentille. Je l’aime bien.

ADAM : Ouais, elle a une sacrée mère. Elle savait qu’elle pouvait compter sur elle.

BRENNAN : C’est important de se sentir entouré. J’aurais pas pu m’en sortir sans vous.

ADAM : Aurais-tu un regain de vie ?

BRENNAN : A toi de me le dire. Est ce vraiment ce que j’ai ? Je t’en prit Adam soit franc avec moi.

ADAM : Tu veux que je sois franc avec toi.

BRENNAN : Ouais.

ADAM:Très bien. Emma t ‘a tiré d’un sacré gros pétrin, hier soir.

BRENNAN :ça tu n’as pas besoins de me le dire ;

ADAM: Au contraire, je dois te le dire, parce que, la vérité. C’est que je suis incapable de prévoir le quel d’entre vous sera le prochain à muté de façon incontrôlable et comment je vais pouvoir le soigner.

BRENNAN : Alors tu dois te sentir, complètement désemparé.

ADAM :Ouais. Je le suis. Tu sais pourquoi ? Parce que je suis censé avoir tout les réponses et que je ne les aies pas.Tant qu’il en sera ainsi, je continuerais a chercher jusqu’au jour ou je serai enfin comment vous fonctionné.

BRENNAN : Et aussi comment nous garder en bonne santé.

ADAM : Ouais, ça aussi.

BRENNAN : Désolé. Merci beaucoup.

ADAM:Ouais, je ne suis pas celui, qu’il faut remercier.

BRENNAN:Ouais.

 

DANS LA CHAMBRE D’EMMA

Brennan arrive dans la chambre d’Emma, en frappant à la porte, elle est en méditation.

BRENNAN : Oh, j’espère que je ne chamboule pas trop tes chakras.

EMMA : Non, entre.

BRENNAN : Je voulais simplement te dire que… que je t’avais trouvé génial hier soir.

EMMA : Je pourrais te retourner le compliment tu sais.

BRENNAN : Emma si tu n’avais pas été là, je serais plus de ce monde aujourd’hui.

EMMA : Là je crois que tu exagère Brennan.

BRENNAN : Emma tu m’a sauvé la vie et je ne l’oublierais jamais. Mais pourquoi tu l’a fait, tu aurais pu dire non. Tu ignorais ce qui allait arrivé. Tu aurais pu y rester.

EMMA : C’était la seule solution. Je devais le faire, Brennan, parce qu’ont tous dans le même bateau. Qu’est ce que tu aurais fait, si ça avait été mes pouvoirs qui s’étaient mit à dérailler ? Tu te serais enfuit ?

Shalimar et Jessy arrivent également dans la chambre d'Emma.

JESSY : C’est toujours une possibilité. Non, je rigole.

SHALIMAR : Non on reste ensemble jusqu’au bout.

BRENNAN : Je voudrais vous poser une question. Le quel d’entre vous était sûr, que je n’avais aucune chance de m’en sortir vivant.

JESSY : On était sûr que tu surmontais ce problème.

EMMA : Oui, on en a pas douté une minute.

SHALIMAR : On était sûr que tu t’en remettrais.

BRENNAN : C’est vrai ? Oh, bravo. On vous a dit que vous étiez d’excellent comédiens.

JESSY : Tu trouve ?

BRENNAN : Merci.

JESSY : Alors, c’est tu vas bien ?

BRENNAN : Ouais Jessy, je vais bien, merci.

JESSY : Génial.

Lorsque les trois mutants quitte la chambre, Brennan se regarde dans la glace, ses yeux s'électrisent quelques secondes.

FIN

                                                         One Step Closer



[Opening Scene: Inside a science museum, Shalimar and Brennan wander around the show room with the teenaged Megan Morrison, looking at the exhibits. Drinking a soda, Shalimar comes up to Brennan, who is eating french fries out of a small carton.]

Shalimar (stealing a french fry): So, are you swallowing those things whole, or are you actually managing to get a few bites in along the way?
Brennan (stuffing a french fry into his mouth): Whole.
Megan (joining them): I'm going over to the cyclotron, if that's okay with my bodyguards.
Shalimar: Sure.
Brennan: Yeah, that's cool. We're right behind you.
Megan: Thanks, Bren. [Brennan gives her a thumbs up, and Megan goes across the room. Shalimar begins to laugh.]
Brennan (swatting a french fry in her face): What's so funny?
Shalimar (batting her eyes, imitating Megan): 'Thanks Bren.' Someone has a crush on you!
Brennan: Oh, come on. She's a sweetie.
Shalimar: Can't be easy being the senator's daughter either, right?
Brennan: Yeah, especially with her mom having all those death threats. Can't make life any easier. Well, I think she's dealing with it okay. She's a good kid.
Megan (peddling the cyclotron): Bren! You've gotta see this one. [Glancing back at the giggling Shalimar, Brennan starts towards Megan.]
Shalimar (looking at her watch): Maybe next time, kids. Time to go.
Megan: Come on, we're having fun!
Brennan (stomping his feet in a pretend tantrum): Yeah, come on!
Shalimar (pointing a warning finger at him): Not from you. [She grabs his arm.] Come on.
Megan (getting up): Fine. [They leave the museum and head into the parking garage.]
Brennan: Your mom would be very worried about you if we brought you home late. We have our orders.
Megan: Fine. [She runs towards his motorcycle.] Then, can I ride on your bike with you?
Brennan (stopping her): No-no-no-no, hey! No. You only ride on four wheels. Which means you and Shal get to ride in the car, but I'll be right behind you. [He goes to the bike; Megan accompanies Shalimar to the car.]
Shalimar: Why don't you pick a CD for the way back? [As she reaches her car door, a man pretending to fix the tire of the car parked next to hers stands up, facing her. A second man appears behind Megan on the other side of the car, and a third comes up behind the car.]
Brennan (seeing what's going on): Can I help you guys?
Thug #3 (turning to him): Girlfriend's got a nice car.
Brennan: Yeah, I noticed.
Thug #3: I'm gonna look nice driving it. [He nods at Megan.] Girl comes with us.
Shalimar (feral eyes flashing): I don't think so. [When the thug in front of her grabs her arm, she punches him in the face and kicks him across the next car. Brennan shoots an electrical arc at the second thug, sending him flying.]
Thug #3 (in wonder): What the hell are you?
Brennan: The wrong people to mess with.
Shalimar: You didn't think you were gonna just get the girl, didja?
Brennan: I wanna know who you're working for. I'm not gonna ask you twice. [He holds up a tesla coil, which suddenly starts to flicker. Brennan begins to shake.]
Shalimar (watching as the electricity spreads to his other hand): Brennan? [She starts towards him.] Brennan?
Brennan (groaning as the tesla coils magnify in size): Stay away!
Shalimar (coming closer): Brennan, what's happening?
Megan: Brennan?
Brennan (staring at his hands in shock): Get away! Get away! [A stray electrical bolt shoots from his hands and hits Shalimar, spinning her across the room. Megan watches in horror as an electric aura forms around Brennan's body, lifting him screaming into the air.]
Megan: Brennan!
Thug #3 (shielding his face from the electrical sparks raining down around him): Get the girl before this whole place goes up!
Megan (yelling as the thugs drag her into a black SUV): Brennan, help me! Please! Brennan! Help, Brennan! [The SUV speeds out of the garage. Shalimar slowly picks herself up off the ground, staring up at Brennan, who's suspended in the air, convulsing and emitting a bright circle of electricity from his hands, feet, and mouth.]
Shalimar: Brennan! Brennan, fight it! [Finally losing consciousness, Brennan tumbles to the ground. Shalimar rushes over to him and listens for a heartbeat. She shouts into her comlink.] Jesse! We lost the senator's daughter! And prep the lab. Brennan's down. [She cradles Brennan's head, trying to revive him.]

Opening Credits. "One Step Closer."

[Scene: In the lab at Sanctuary, Brennan's lying on the biobed, sleeping it off. Adam, a stethoscope hanging around his neck, stands at the computer talking with Senator Morrison via video link.]
Senator Morrison: Adam, you were supposed to keep her safe. You were supposed to take care of her!
Adam: Senator, you have my personal assurance that all of my efforts are focused on getting your daughter back quickly and safely! We'll be in your office in less than an hour.
Senator Morrison: No, I have already turned this over to a team of investigators hired to handle this kind of investigation.
Adam (shaking his head): Getting anybody else involved at this stage is the worst thing you can do! [Roused by the shouting, Brennan wakes up.]
Senator Morrison: Open your eyes, Adam! Things couldn't be any worse than they are right now.
Adam: I will find her, I promise! I- [She cuts off the connection. Adam sighs.]
Brennan (sitting up): I'm sorry, Adam.
Adam (going over to him): It's all right. There's nothing you could have done about it.
Brennan (holding his head): What the hell happened to me?
Adam: I won't know until I finish running some tests. You know, could have been a random occurrence.
Brennan: What? Random occurrence? You can't write off Shalimar and me almost being killed as a random occurrence, Adam. [He gets up, cringing.] Even if you knew, you wouldn't tell me, would you?
Adam (holding up his DNA sampler): Brennan, when I know something definite, you'll be the next to know. [Brennan walks out, finding Shalimar waiting for him outside the door.]
Shalimar (trotting to keep up with him): Hey. What'd Adam say?Brennan: Nothing, as usual. He likes keeping us all in the dark.
Shalimar: Look, that's not his style, Brennan. If he knew something, he would tell you.
Brennan: No, Adam's world is based on having all the facts. He doesn't have them with me, and that scares him.
Shalimar: Yeah, well, something like that scares all of us.
Brennan: No, you know what scares me? Megan is in danger! I was the one who lost it; it's my fault she got kidnapped.
Shalimar: Our fault.
Brennan: You know, you seemed to be doing just fine. I was the one who almost killed both of us.
Shalimar: Yeah, well lucky for us, Adam's all over it.
Brennan (going into his room): Yeah, we'll see.
Shalimar (standing in the doorway): You know what? You and Adam are a lot more alike than either one of you would care to admit.
Brennan: Shal, Adam's not the one whose body is falling apart, here!
Shalimar: He's on it. Okay, don't lose faith.
Brennan (starting to close the door in her face): That's easy for you to say, standing in your shoes.
Shalimar (holding the door open): Hey, you know what? I know you're hurting right now, so I'm gonna let that one go. But just so there's no confusion, let me make one thing perfectly clear. If this is about your mutation taking another step, then it is about me; it's about all of us! And you know what? I still have faith. [She stalks off. Brennan slams the door.]

[Scene: The second story loft of an darkened abandoned warehouse. Megan is tied to a chair in the center of the room, surrounded by dozens of candles. Her kidnapper, Christian, strolls around the room lighting the candles with a blowtorch.]
Christian: Think of this as Halloween, all dark and spooky and scary. We're all involved. I'm gonna go to your mama's house and say, "Trick or treat!" And if she gives me my treat, I'll go next door and scare the neighbors. But if she doesn't give me my treat, I have to do a trick. A really bad trick. [He kneels beside her chair.] The one where you end up dead. So you better hope your mama's in a generous mood, huh? [He gets up and leaves.]

[Back at Sanctuary, Emma and Jesse are talking in the main room.]
Emma: Maybe I should talk to him.
Jesse: I think maybe we should all have a talk.
Emma: What do you mean?
Jesse: Maybe what's happening to Brennan was supposed to happen. Maybe his accident wasn't an accident at all, but was just a natural progression of his mutation.
Emma: No, that's not true.
Jesse: Come on. None of us want anything bad to happen to Brennan. God, he's closer than my own family. But we are all continuing to mutate, and sooner or later that mutation's gonna go out of control.
Emma: You don't know that.
Jesse: You're right, I don't know that. But maybe I'm right. Maybe we're like a comet or lightbulb that burns brightest right before we die. [Behind them, Brennan emerges from his room, listening.]
Emma: Brennan is not dying.
Jesse: I hope to God you're right. But right now, Adam doesn't have the answers, which means that nobody does, and that's scaring me. [Emma stiffens as she sees Brennan.] Wha--what? [Turning, he watches Brennan walk out of the room.] Did he...um.
Emma (nodding sadly): Yeah. Yeah, he did.
Jesse (mad at himself): Of course he did.
Adam (coming up to them): Jess, Emma. Let's go pay the senator a little office visit.
Jesse: I thought she kicked us off the case.
Adam: She did. I don't get fired that easily. [They follow him out.]

[Scene: Senator Morrison's office. The senator sits on a couch listening to the private investigator she hired to find Megan, Simon Fletcher.]
Simon: We'll find her. We're connecting your system to a high speed tracer. [Adam barges into the room, followed by Jesse and Emma.]
Senator Morrison (standing up): Adam!
Simon: What the hell is this?
Senator Morrison: I thought I made myself clear in our last conversation.
Adam: You did, Senator, I'm very sorry. I was just hoping that you would reconsider. Let us work in tandem with your security team. [He turns to Simon.] I'm sorry, I'm Adam Kane.
Senator Morrison: Simon Fletcher.
Simon (shaking his hand): Mr. Kane, my agency is trained to deal with these kinds of recoveries, and we work alone.
Adam: Mr. Fletcher, this isn't the time for a power play. These people are about to make their demands, and we have to be ready. [As he talks, Jesse goes behind the senator's desk and phases two fingers into the tape recorder by the phone.]
Simon: As far as I'm concerned, you don't have to be anything. Because you're out of here. [He nods to his security team.] Do you need to be forcibly removed?
Senator Morrison (coming up to them): Adam, please don't make this any harder than it already is.
Adam: No, it's all right, Senator. My prayers are with you. [He kisses her hand and leaves with Jesse and Emma, waving at Simon.] Sorry.
Jesse (walking down the hallway): I really should send those guys a thank-you note. They've already done all the hard work.
Adam: You managed to piggy-back their tracing system?
Jesse (grinning at him): Yeah.
Adam (hanging back to talk to Emma): You okay?
Emma (frowning): Yeah. I don't know, maybe it was just there were a lot of really intense emotions in there.
Adam: Well, let's see if we can get her daughter back and turn that around. [Emma nods, and they leave the building.]

[Back at Sanctuary, Jesse, Emma and Shalimar sit in a semi-circle of couches off the main room, as Adam paces around in the center.]
Adam: All right, Jesse, so as far as we know, we still haven't had any communication from the kidnappers, right?
Jesse: No. But when we do, we should know where the call's coming from. We should have the kidnapper's coordinates within a few seconds.
Adam: Good. And as soon as we have those, Shalimar, I want you to lead the team on the rescue effort.
Shalimar: 'kay. [Hearing voices, Brennan emerges from his room to join them. Everyone guiltily finds somewhere else to look.]
Adam (sighing): Brennan, I want you to stay here at Sanctuary. I want you to monitor the situation.
Brennan: No, I'm going.Adam: I'm afraid that's just not possible. Not in your current unstable state.
Brennan: My state? What the hell is that supposed to mean?
Adam: All right, Bren, look, I know you just want to help, but until we get your situation under control, it's safer if you just stay here.
Brennan: Adam, this is not a hospital, okay, and I'm not a patient or a prisoner! I can help the team!
Emma: Adam just doesn't want you getting hurt.
Brennan: Oh, is that it? Or do you just think I'm gonna hurt somebody else?
Adam: All right, now listen to me. I'm working on a way to stabilize your powers. At the same time, we've got to find a way to find the girl.
Brennan (angrily): And so what, meanwhile, I'm just supposed to sit here waiting to die? [As he waves his hands around, a small electric charge flickers in them.]
Jesse (playing with a bandage on his finger): Brennan! Take it easy.
Brennan (becoming more agitated): No! I just want to be allowed to do my job, Jess! [He gestures with his hands, which buzz with electricity.]
Shalimar (sitting up): Your hands, Bren.
Brennan (as a tesla coil ignites in his right hand): I'm fine! [He grabs his wrist, but the tesla coil keeps growing. One by one, Emma, Shalimar and Jesse stand up in alarm.]
Adam (holding Emma back with one hand): All right, Brennan. Brennan. No, no, listen to me.
Brennan (bending over as electricity races over his body): I'm fine!
Adam (trying to get his attention): I want you to concentrate. [Long streaks of electricity begin to shoot from Brennan's body.] Brennan! Brennan, concentrate! [Shouting, Jesse runs towards Brennan. A large lightning bolt shoots out from Brennan and electrocutes him; Jesse flies backwards onto the floor. Shalimar rushes to his side.]
Adam: Brennan! [Brennan collapses, convulsing in a sea of electricity until he loses consciousness again.]

*********Commercial Break*********

[Brennan's sleeping it off on the biobed in the lab once more. Emma walks over to check on him, then joins Shalimar and Adam, who are standing over Jesse in the biochair.]
Emma: Doesn't look good.
Adam (examining Jesse): Well, that last episode took a lot out of him.
Jesse (wearily raising his finger): He's not the only one.
Shalimar: What in the hell happened, Adam?
Adam: I don't know. I only know that right now, he's highly unstable.
Jesse: What does it mean for the rest of us, Adam?
Adam (looking around at them): All right, look, I know that you're all worried that your powers are mutating. But right now there is no reason to think that any of you are in any danger.
Emma: Yet.
Adam: I am not gonna give up here. I am gonna find a way to stabilize Brennan and I am gonna make sure that nothing bad happens to any of you. You just have to trust me.
Brennan (waking up): I could have killed Jess. I could have killed any of us. [Emma helps him sit up.]
Adam: Believe me, I am gonna do everything in my power to make sure that that doesn't happen. See, I know you're all thinking about Gabriel Ashlocke. You're all wondering whether you're gonna self-destruct like he did, right?
Brennan: Why don't you look me in the eye and tell me that's not gonna happen? [Emma walks over to Jesse.]Adam (walking over to him): Ashlocke's genes were at the point of ripping themselves apart. Your genes are highly unstable, but I believe that that is a result of a re-amping of your power. And I have to find a way to allow you to control it.
Brennan (angrily): So what if you don't? Do we all just go up like a big bang?
Adam: All right, Brennan? Right now you have to learn how to control your emotions, because I believe that that is triggering the problem. [He starts back towards Jesse.]
Brennan: Adam, do you have any idea how it feels like to walk around like a living time bomb? To know that at any second I could explode and kill Shalimar, Jesse, you, anyone? I walk around with these thoughts in my head every single day and you want me to control my emotions? Are you out of your mind?
Adam: All right, look. But I know that I don't know how you feel, but I do know that every time you lose your temper, your power overloads. So until I can allow you to restore conscious control, you have to stay calm.
Brennan (standing up): Stay calm? Adam, there's a little girl that's in danger because of me! [An electrical streak runs down his right arm. Standing behind Jesse, Shalimar's eyes widen.] Okay, and one minute I go from owning this to feeling my body tear itself apart! [He winces as the electricity from his arm spreads.]
Jesse (watching from his chair): Adam!
Adam: Brennan. Brennan! I want you to take a deep breath. Breathe in, out. [Brennan slowly calms down, and the electricity fades away. Adam approaches him.] All right. Okay? That was good.
Brennan (looking up at him, exhausted): No. No, Adam. None of this is good. [He limps out of the room. Adam glances back at the rest of the team for support, but they avoid his eyes.]

[At Senator Morrison's office, the telephone rings. Simon hovers over the desk as the senator answers it.]
Senator Morrison: Hello?
Christian (on his cell phone): Senator Morrison. You know why I'm calling.
Senator Morrison: I want to speak to my daughter!
Christian: It's good to have goals. You remember saying that, Senator? Hm? You remember that?
Senator Morrison: Yes.
Christian: Well, I've set my goal. Are you ready? [At Sanctuary, Jesse's at the computer, listening in as he traces the call. Emma and Shalimar wait behind him.]
Senator Morrison: Just tell me what you want.
Christian: Your campaign fund has over 5 million dollars. You have access to the account.
Senator Morrison: You can't expect me to embezzle campaign money.
Christian: What? An honest politician? [He walks up behind Megan, pulling her hair.]
Megan (crying out): Mom!
Christian: Honest enough to let her daughter die for her principles?
Senator Morrison (seeing Simon nod): I-I'll do what you ask.
Christian: 5 million dollars. 24 hours. You'll get another call as to where and when. Move, Senator. [She hangs up.]
Shalimar: Did you get a fix on the kidnappers?
Jesse: Got 'em.
Emma: Where are they?
Jesse: An old factory downtown.
Shalimar: Well, the Helix should get us there before the cops. Let's just hope the show's not over. [They head out. Landing the Helix outside the factory, Jesse, Shalimar, and Emma walk up to the building.]
Shalimar: Are you sure about this, Jess?
Jesse (checking his readout): Yep. The call came from here. [Shalimar tries the window, but it's locked. Jesse peers in through the garage door.]
Shalimar: What do you say, open sesame? [Jesse phases the garage door, allowing them to walk inside.]

[Meanwhile, at Sanctuary, Brennan's running off his frustrations on the treadmill as Adam works on developing a cure for him in the lab. Adam directs a red laser beam on a sample of his cells, but they fizzle and lyse. Adam shakes his head.]

[Entering the factory, Emma and Jesse return to Shalimar, having checked out their respective ends of the factory.]
Emma: This end's clear. I've got nothing.
Jesse: Nothing over here either. Let's try upstairs. [Shalimar leads them up the stairs, when they find a large empty room with two computers sitting on a table, hooked up to a telephone and a modem.
Shalimar: What is all that stuff?
Jesse: It's a redialer. It relays the call to a clean line.
Emma (coming over): Can you find the location of the kidnappers?
Jesse (sitting at the computer): Shouldn't be a problem. [He starts to type, then stops when Christian's recorded voice echoes through the room.]
Christian's voice: Trying to track me was stupid, Senator. You broke the rules. [The screen in front of Jesse flashes a countdown starting at 15.]
Jesse: Uh-oh.
Shalimar (grabbing his arm): Jesse, that's a bomb. Come on!
Jesse (typing furiously): I've almost got it.
Shalimar (turning back to grab his wrist): And we're almost dead, now come on!
Jesse (shrugging her off): I've gotta get them!
Emma: Jesse, come on! Jess! [As the countdown goes to 5, Jesse groans and races after them towards the stairs.]
Jesse: Go! Go! Go! [A huge fireball blossoms behind them as the entire factory explodes.]

***********Commercial Break**********

[Jesse flies the Double Helix away from the factory.]
Jesse: This is all bad.
Emma: How did they know we would be there?
Shalimar: Well, they didn't know it'd be us. They're smart, figured the Senator'd have her lines tapped.
Emma (shaking her head): I don't know.
Jesse: Well, we had to take the shot. The question is, what do we do now?


[Back at Sanctuary, Emma's in her darkened room, typing on her computer. She looks up when Brennan sticks his head in.]
Brennan: Hey. Whatcha working on?
Emma (quickly): Nothing! Uh...it's nothing.
Brennan: Come on, it's all right. [She stares at him; he frowns.] Or is it not all right?
Emma: Look, it's just with everything going on right now, and Adam...
Brennan: Look, I just wanna be in the loop, here. Okay, I hate this whole situation. I feel totally useless. I just wanna be a part of the team. Please?
Emma: Fine. Just don't...zap out or anything.
Brennan (smiling): No. No...zapping. Promise.
Emma: Okay, you know Senator Morrison's head of security, Simon Fletcher?
Brennan: Yeah, I met him with Shalimar when we first picked up Megan.
Emma: Right. Well, I thought I got a funny vibe from him this afternoon when I met him at the Senator's office. And then when his people didn't show up, I got a little suspicious.
Brennan: So, let's check him out.
Emma: I already did. At first glance, his record seemed perfect. Until I found this. [She pulls up an article with the headline: Politician's Son Kidnapped.] It came from Seattle. A governor's son was kidnapped and held for ransom. And the head of security that worked the release was Simon Fletcher.
Brennan (sitting next to her): What happened?
Emma: Well, Simon was the one they sent to pay the ransom, and the kidnappers were never found.
Brennan: What about the kid? [She doesn't answer.]
Emma: Look, I think Simon was in on it. And I think he had something to do with Megan's kidnapping as well.
Brennan: Yeah, well, I think I might have a little chat with him.
Emma: I don't think Adam's gonna go for that right now, Brennan. [As he gets up, Adam's voice sounds over his comlink.]
Adam: Brennan, can you come into the lab, please?
Brennan (sighing): Well, don't want to keep the boss waiting.
Emma: It's gonna be okay. [She goes back to work as he leaves her room and heads into the lab, finding Adam standing at the computer.]
Brennan: 'Sup?
Adam: Hey. I have developed a theory.
Brennan: I don't want to hear theories, I want to hear cures.
Adam: All right, now look. Unfortunately what works on the microscopic sample will not work on you as a whole. [He pauses as Brennan grabs his wrist, electricity shooting down his arm.]
Brennan (finally getting it under control): Damn. Why don't you just admit that I'm dying?
Adam: 'Cause I'm not gonna admit that and you shouldn't even think it.
Brennan (coming over to him): I don't believe you, Adam. You know, you don't even believe it yourself. I fought for you and what you stood for. But what you did to us? Adam, I accepted my fate; I made it my own. But you lied to us! I'm not doing it your way anymore. [He turns away.]
Adam (grabbing his arm): Listen, I can help you! I just don't want to put you in any more danger. Now why can't you understand that? I am not gonna let you die!
Brennan: It's too late! Okay, I'm sorry, I've got something I've got to do.
Adam: All right, anything you do you put yourself in danger, do you understand that?
Brennan: The reality is, Adam, I got nothing to lose. [He walks out.]

[Emma looks up from her work when Shalimar comes into the room.]
Shalimar: Hey, Emma. I just saw Brennan tear outta here. You know what that's all about?
Emma (sighing): I screwed up. I told him my suspicions about Simon Fletcher. [She gets up.] I'm pretty sure I know where he went. [They leave together.]

[Inside the Montclair Security building, Simon Fletcher enters the parking garage and goes to his car. He finds Brennan waiting for him on his motorcycle parked in the next space.]
Brennan: You're a hard man to find.
Simon: I know you. You're one of the people who lost the senator's daughter.
Brennan (walking up to him): Well, then we have something in common, seeing as you're the one that kidnapped her.
Simon: Oh, yeah. You got me. I kidnapped my boss's daughter. Nice try, freak. Get lost. [He starts to open the car door; Brennan slams it shut.] Hey!
Brennan: Governor Nelson's son four years ago. Ring any bells?
Simon: I have no idea what you're talking about.
Brennan (grabbing him by the throat): Now, see, that's a lie. I hate it when people lie to me. [Electricity races up and down his arm.]
Simon (staring at it): What is that?
Brennan: This is how I figure it. You're too stupid to have set this up on your own, but you're just greedy enough for you to set up that little girl for a piece of the ransom. Now you're gonna tell me who your partner is, and where I can find him. And you're gonna tell me now. Who's your partner?
Simon: I can't, man! He'll kill me!
Brennan (electric rings coursing up and down his body): Don't worry about your partner, worry about me.
Simon: What the hell is that?
Brennan: Something I can't control. You've got about ten seconds before I light up like Old Sparky. Is that how you're looking to go out?
Simon: Okay, okay, the guy's name is Christian!
Brennan (shaking, manages to get out two words): Where and when?
Simon: God! Tonight, 8 o'clock. I've gotta deliver the money by 8 o'clock, a warehouse by the docks. The little girl is there. Don't kill me! [Brennan loses control, electrocuting Simon before he can let him go. Brennan doubles over in pain, then faints. A short while later, Shalimar runs into the garage, finding them both lying on the ground.]
Shalimar (patting his cheek): Hey, Brennan. Hey. Hey. [He startles awake.] Still with us?
Brennan: I think so.
Shalimar: That is by far the dumbest move you have ever made.
Brennan: Is he dead?
Shalimar: No. We'll bring him with us.
Brennan (sitting up slowly): Bring him where?
Shalimar: Back to Sanctuary, Brennan. Back to Adam. And I'm not asking you to come with me, I'm telling you. Look, I know you're scared. We all are. I don't care about that anymore. What I do care about is you.
Brennan: I'm sorry.
Shalimar (smiling): At least you're consistent. Did he tell you where Megan is?
Brennan (nodding): Yeah. He told me everything.
Shalimar: Fill me in on the way. Let Adam take care of you, Brennan. Look, he says he has a fix and you have to try it. Okay, whatever he works out for you just might end up saving all of us.
Shalimar (holding out her hand to help to his feet): Can you walk?
Brennan: Absolutely.
Shalimar: Good. You get to carry the bad guy. [She walks away. Brennan sighs.]

[Adam and Jesse have returned to Senator Morrison's office.]
Senator Morrison: I can't believe that Simon actually knew what was going on.
Jesse: Well, he's done it before.
Senator Morrison: So he knows where Megan is?
Adam: That's right. He does, and now we do. And we're ready to move. Okay? Now Simon said that he'd be calling any minute, so I want you to pretend that you know nothing and I want you to go along with whatever they say. [She nods, then jumps as the phone rings.]
Jesse (turning on the tracer): Answer it.
Senator Morrison (sitting behind her desk to answer it): Hello?
Christian: Ah. I take it all the necessary lessons have been learned.
Senator Morrison: Is my daughter okay?
Christian: I've managed to vent my frustrations in a more productive way. But I assure you, Senator, one more mistake, ONE MORE MISTAKE! And I will do much more than hurt her. Okay, listen. You bring your head of security to warehouse 16 by the docks at 8 in the morning. With my money. If he is one minute late, your daughter dies! [Listening, Megan starts to cry.] You understand?
Senator Morrison (surprised): I thought you only wanted to deal with me.
Christian: Yeah, well, you've, uh, you disobeyed me once already. Perhaps your employee will follow directions better.
Senator Morrison (hanging up): He wants Simon to make the drop-off. What are we gonna do know?
Adam: He doesn't know we have Simon. So we follow that plan. And Simon opens the door for us. [He walks to the door, opening it. He and Jesse leave.] Senator, don't worry. We'll have your daughter back by tomorrow. [The senator picks up a photo of Megan and begins to sob.]

[Inside the warehouse, Megan watches fearfully as Simon walks up to her holding a metal ring.]
Megan: What is going on?
Christian: There's a strange smell in the air, kiddo. I have a feeling I'm not the only one playing tricks out there. [He brushes back her hair and places the collar around her neck.]
Megan (trying to pull away): What are you doing?
Christian: Buying myself a little insurance. Your new necklace is packed with a half pound of C4 explosive. Because if anything goes wrong with the switch, Mama's little girl is going home without a head.

**********Commercial Break***********

[Back at Sanctuary, Adam strides into the garage, followed by Emma and Brennan.]
Adam: All right, so we don't have a lot of time, so do you understand exactly what it is we're about to do?
Brennan: Yeah, I do my thing, Emma does her thing, something like that.
Adam (stopping): Well...not exactly.
Brennan: Okay. I light up and lose it, Emma links up with me telempathically to help me reboot, right?
Emma (staring at him): So, is that the technical explanation?
Brennan: Well, why don't you tell me, 'cause I don't see how this is gonna work.
Emma: Look, I'm just gonna help you to help yourself.
Adam: Exactly. I want you to think of this as a telempathic booster shot.
Brennan: Wha-wait. What are you saying, that this is just mind over matter?
Adam: Mm-hmm. Yeah, something like that. Your body is mutating faster than your mind has the capacity to keep up with the change.
Brennan (taking off his coat): Hm. Then let's get the two to catch up.
Adam: Exactly. That is the idea. [He rubs Emma's shoulder.] Are you ready for this? [She nods.] Here we go. [He leaves the room.]
Brennan: You sure you're ready for this?
Emma (smiling): Ask me once it's over.
Adam (joining Jesse and Shalimar outside, looking through the glass): Okay, let's get started. [Brennan ignites a tesla coil, which quickly spreads over his body.]
Emma (standing in front of him): Good. Keep going.
Shalimar (outside, shaking her head): This doesn't look safe. I think we should stop them.
Jesse: Couldn't if we wanted to. Emma insisted on doing it. [Electric arcs begin to shoot from Brennan's body.]
Emma (fearfully looking at Adam): Now?
Adam (shaking his head): Not yet, Emma. [Brennan screams as a halo of electricity surrounds him, lifting him into the air.] Okay, Emma, now! [Closing her eyes, Emma aims a psionic blast at Brennan's head. Electricity courses from Brennan down the link into her head, carrying her up into the air facing Brennan.] Emma! Help him focus! [Opening her eyes, Emma concentrates on Brennan.] FOCUS!
Shalimar (watching in dread): What's happening?
Adam: I think it's working. [Electricity crackles around Brennan as he finally starts to return Emma's gaze. The reaction lessens until both fall to the floor, breaking the connection. Shalimar, Adam, and Jesse run in.]
Adam (going with Jesse to pick Emma up): Hey! You all right? You okay?
Shalimar (going to pick Brennan up): Hey! You all right? Hey, you okay?
Emma (standing up painfully): Yeah. Let's not do that again.
Adam: Well, maybe you won't have to. [He goes to Brennan.] Okay, come on. How do you feel?
Brennan (raising his hand): Let's find out.
Jesse: Wait. You sure you're ready for a test run, there?
Brennan (looking at Emma): What do you think, Emma? [She nods. Shalimar stands back a little as he creates a tesla coil and maintains it successfully. He closes his fist.] What do you say we go find the senator's daughter? [Adam smiles.]

[In the lab, Shalimar and Emma watch as Jesse tapes a wire and a metal disc to Simon Fletcher's chest.]
Shalimar: You better not screw up. We're serious.
Jesse: As serious as a heart attack. You let those kidnappers know what's going on, there're gonna be about a half million volts running through your chest. You understand?
Simon (gaping at him): I understand.
Jesse (handing him a metal suitcase filled with money): Okay. Here's your ransom money. You know what to do.
Emma: Let's go. [Glancing back at them, Simon gets up and walks out the door, passing Brennan on the way in.]
Shalimar (smiling at Jesse): What was that you strapped to his chest?
Jesse (grinning): Oh, hell if I know. Some adhesive tape and old computer parts.
Brennan (slapping his hand): Yeah, but he doesn't know that, right? Good work.

[Mutant X lands the cloaked Double Helix on the rooftop of the warehouse and walk along the roof.]
Brennan: All right, Shal. Cover the floor from up here. And give us any updates on what's going on? We'll find our own ways in. [Shalimar goes over to the skylight and looks in. Inside, Simon Fletcher enters the room, followed by one of Christian's men. Christian's sitting at his computer, eating peanuts off the desk.]
Christian: Right on time. Can I assume we had no unexpected problems?
Simon (touching his chest): Everything is running exactly as planned.
Christian: Put the money on the table. [Simon hesitates, looking up at Megan in the loft.] I said, put the money on the table. Now! [Swallowing, Simon puts the suitcase on the table.] Open it. [Simon unlatches the case and shows him the money.] Nice to see Senator Morrison still knows all the right strings to pull when her back's against the wall.
Simon: I'm gonna go get the girl.
Christian (slamming the suitcase shut): I'm afraid there's been a slight change of plans. [One of Christian's men levels a gun at Simon's back.]
Simon (frowning): Change of plans?
Shalimar (watching from the roof): I'm going in.
Brennan (kicking open the back door): We're on our way!
Simon: We had a deal!
Christian: The deal is off.
Brennan (running into the room with Emma): Time to renegotiate. [Christian grabs the suitcase as Brennan electrocutes the gunman behind Simon. Leaping down from the ceiling, Shalimar takes out two more.]
Megan (yelling from her chair): Brennan, help! [Thug #3 opens fire at Simon's back as he flees towards the exit; Brennan kicks him to the ground. Mutant X races towards Megan, but Christian blocks their path, holding up the detonator.]
Christian: Take one more step. Go on. Take one step closer. And the senator's precious daughter loses everything. From the neck up.
Megan (struggling in her chair behind him): Brennan! Help! Please, help me!

******Commercial Break********

[Mutant X faces off in front of Christian, who holds the detonator up over his head with one hand and the suitcase in the other.]
Brennan: You got what you want, let her go.
Christian: Little late for that now, don't you think?
Brennan: Come on, man, she's just a kid!
Megan: Help!
Christian: Oooh. Better she finds out sooner rather than later. Life doesn't come with many breaks.
Brennan: Tell me about it. [He zaps Christian, who flies backwards through the air into the loft. Money floats down around Mutant X as they dash up the stairs to Megan. Reaching her first, Brennan grabs for the flashing ring around her neck.]
Jesse (racing up to him): No! No-no-no, don't touch, don't touch! [Kneeling, he gently pulls her hair back to examine the device.] Sure enough. The device has a hair-trigger mechanism. If I try to take it off, it might detonate.
Megan: Please, get this off me! I don't want to die.
Brennan (touching her shoulder): Megan, we're not gonna let that happen.
Emma: Jesse, why can't you phase it off her?

Jesse (standing up): The mechanism acts with electrostatic impulses given off by our own bodies. If I try to take it off, it'll blow.
Shalimar: Yeah, but there's gotta be a back door on that thing, right?
Jesse: If there is, I couldn't find it.
Brennan: Wait. What if I create a safe zone? Fill the area with the same low-grade electrostatic impulses? [Everyone looks at Jesse, who thinks it over.]
Jesse: It could give me the second I need to take it off.
Brennan: A second is all we need!
Megan (listening): No! You don't know what you're doing! There has to be another way.
Brennan (kneeling beside her): Shhh, it's okay. Listen to me. Listen to me. Now trust me, I am not gonna let anything happen to you, okay?
Megan (nodding, calming down): Yeah.
Brennan: Okay. [Standing, he creates an electrostatic force-field around Megan.]
Shalimar (uncertain): Is this the safe zone you're talking about?
Emma: Guess we're gonna find out.
Brennan (nodding at Jesse): Now, Jess. [Phasing Megan's head with one hand, Jesse slowly pulls the device from her neck with the other. He tosses it away behind his back, and Brennan destroys it with an electrical arc. They all duck away from the explosion.]
Brennan: He shoots, he scores! [He and Jesse rub Megan's shoulders in relief. He squats down beside Megan.] Okay? [Behind her back, he shakes Jesse's hand, nodding his thanks. Then he strokes Megan's hair and starts to untie her.]

[In Sanctuary's lab, Adam stands in front of the computer, talking to the senator via video link.]
Senator Morrison (sitting at her desk): Adam, thank you. Words are a poor substitute to describe what I feel inside.
Adam: Well, believe me, I understand.
Senator Morrison: Simon Fletcher plead guilty to all charges. I guess that should make me feel happy, right?
Adam: I guess. [He glances at the door as Brennan walks in.] How's Megan?
Senator Morrison: Oh, she's amazing, given the circumstances. I think she worries about me as much as I worry about her.
Megan (joining her mother): Tell Brennan I said thanks, will you, Mr. Kane?
Adam (looking over at Brennan): Yeah, I think you just told him yourself.
Brennan (walking up to the screen): Hey, kiddo. Glad to hear you're all right.
Megan (sitting on her mother's lap): So...you'll...take me to the science center again?
Brennan (chuckling): It's a date.
Senator Morrison: Thanks again, Adam.
Adam: Yeah, you bet. [He cuts off the connection.]
Brennan: She's a sweet kid.
Adam: Yeah. Terrific mother. Kid's got a lot to be grateful for, huh?
Brennan: Seems to be a lot of that going around. I'm grateful just to be standing here.
Adam (grinning): Got a new lease on life?
Brennan: You tell me. Is that what I've got? C'mon Adam, you can level with me.
Adam: You want me to level with you?
Brennan: Yeah.
Adam (sighing): All right. Emma helped you dodge one hell of a bullet last night.
Brennan: Man, you don't have to tell me.Adam: No, I do have to tell you. Because the truth is, I can't even predict which one of you is gonna be the next to mutate out of control, much less how I'm gonna treat it.
Brennan: That's gotta make you feel pretty helpless.
Adam: Yeah, it does. Okay? Because I'm supposed to be the guy with all the answers, and I don't have 'em. And until I do, I can't rest until I know exactly what makes you all tick.
Brennan: Yeah, and hopefully what keeps us ticking.
Adam: Yeah, that too.
Brennan (shaking his hand): Listen, thank you, Adam.
Adam: Listen, I'm not the one who deserves the thanks. [Nodding, Brennan walks out.]

[Emma's meditating in her room when Brennan knocks and pops his head in the door.]
Brennan: Oh. Hope I'm not shocking your Chakra.
Emma (turning around): Come in.
Brennan (sitting on the bed next to her): So I just wanted to come by and tell you that I thought you were pretty terrific last night.
Emma (smiling): Are you sure you don't have that the other way around?
Brennan: Emma, if it wasn't for you, I wouldn't be here right now.
Emma (nodding): I doubt that very much.
Brennan: Please. You saved my life, and I will never forget it. Why did you do it? I mean, you had no idea what could have happened. You could have died.
Emma: Look, it's not like I have a choice, Brennan. I mean, we're all in the same boat. What do you think you would have done if it was my powers spinning out of control? Run and hide? [He smiles at her.]
Jesse (coming in with Shalimar, looking at Emma): Well, if that was an option. [He grins at Brennan.] It's not our style.
Shalimar: No, we stick together till the bitter end.
Brennan: All right, so let me ask you all a question. Which one of you actually thought that I was buying my last ticket out of here? [The three look at each other.]
Jesse: You kidding? That never crossed our mind, man.
Emma: Yeah, we knew you'd bounce back.
Shalimar: Never doubted if for a minute.
Brennan: Hm, really? [He laughs.] Man, you guys are lousy liars. Well, thanks. [Emma and Shalimar leave the room.]
Jesse: So. You really all right, man?
Brennan: Yeah. Yeah. I'm gonna be all right.
Jesse (shaking his hand): Good. [He walks out of the room. Brennan gets up and looks into the mirror. Widening his eyes, he makes an electric glow pass over them. He smiles.]

The End

Kikavu ?

Au total, 19 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

poupette67 
19.11.2017 vers 22h

kazmaone 
16.09.2017 vers 01h

valelsa46 
01.11.2016 vers 22h

kimiM 
21.08.2016 vers 11h

ilimilie 
Date inconnue

SamSidney 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente
Actualités
Nouveau sondage

Nouveau sondage
Et oui, en ce mois pré-estival, un sondage nouveau est arrivé sur le quartier !!! Et il porte...

Calendrier de Juin

Calendrier de Juin
Ce mois-ci, un couple surprenant va nous accompagner :) N'hésitez pas à donner votre avis sur...

X Men 1 * Diffusion

X Men 1 * Diffusion
Vous pourrez vous replonger dans l'univers des mutants dès ce soir sur W9, à 21h. En effet, la...

Karen Cliche et les baleines

Karen Cliche et les baleines
L'inoubliable Lexa Pierce a publié une courte vidéo sur son Instagram. Elle y dit qu'elle est enfin...

Calendrier Mai 2018

Calendrier Mai 2018
Avec un peu d'avance, le calendrier de Mai arrive sur le quartier !!! Et ce sera Andrew Kenneth...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Partenaires premium
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 16:35

Hypnoweb a 15 ans, joyeux anniversaire ! Découvrez à l'Accueil la nouvelle HypnoCard Collector créée pour fêter l’événement !

juju93, Hier à 17:36

Qui sera la ou le L Diva ? C'est parti pour le 4ème quart de finale du tournoi de chant sur The L Word . Venez voter. Merci.

kimiM, Aujourd'hui à 09:59

Nouveau sondage sur la quartier Dark Angel. N'hésitez pas à passer nous voir!

Emilie1905, Aujourd'hui à 15:53

Vous connaissez des personnages historiques ? Venez proposer vos nominés pour l'animation sur Legends of Tomorrow

Emilie1905, Aujourd'hui à 15:55

Qu'ils soient anciens, actuels ou mêmes légendaires, on attend vos idées

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site